Afficher l’article

Quelles sont les preuves scientifiques qui démontrent les bénéfices pour la santé du probiotique Saccharomyces boulardii CNCM I-745?

  • Vidéo
  • 6 min

Que signifie « preuves scientifiques » dans le contexte des probiotiques ?

Certaines souches de micro-organismes probiotiques ou certains produits utilisent le terme probiotique de manière erronée et revendiquent des bénéfices pour la santé qui ne sont pas étayés par des preuves ou un support scientifiques.1

Si un produit est classé comme médicament probiotique, cela signifie qu’il a un effet bénéfique démontré cliniquement et qu’il a subi des évaluations strictes1 dans des études rigoureuses et de bonne qualité, comme tout médicament.2 D’ailleurs, le nom « probiotique » ne devrait s’appliquer qu’à des souches ayant des bénéfices pour la santé scientifiquement prouvés.3

Par exemple, la levure probiotique Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est enregistrée en tant que médicament probiotique.1 Il s’agit de la première levure probiotique identifiée et du premier probiotique utilisé en médecine humaine1, et elle a fait l’objet d’études approfondies.1

 

Que démontrent les études scientifiques sur les probiotiques ?

Les études scientifiques, souvent appelées études pré-cliniques, sont des études réalisées dans un laboratoire utilisant des modèles, des tissus, des cultures cellulaires .1 Ces études sont importantes pour comprendre et démontrer le fonctionnement d’un probiotique et dans quelle mesure il peut offrir des bénéfices pour la santé.4 C’est ce que l’on appelle le « mécanisme d’action ».5

Pour Saccharomyces boulardii CNCM I-745, les études pré-cliniques ont démontré ses mécanismes d’action spécifiques.5

Par exemple, ce type d’études a démontré que la levure avait un effet anti-inflammatoire car elle produisait des substances qui influencent les cellules intestinales de l’hôte et ciblent les pathogènes.5

 

Comment l’effet bénéfique d’un probiotique est-il étudié ?

Le(s) bénéfice(e) pour la santé d’un probiotique doi(ven)t être étudié(s) dans des études cliniques rigoureuses et bien conçues qui comparent deuxgroupes d’étude dans lesquels des personnes sont réparties de manière aléatoire – un groupe reçoit le probiotique et l’autre reçoit un placebo ou un traitement différent.2 Cela dépend de l’objet de l’étude.2

Une étude dans laquelle des patients adultes prennent des antibiotiques et reçoivent un traitement probiotique placebo ou S. boulardii CNCM I-745 est un exemple de ce type d’étude. Cela permet de démontrer les bénéfices pour la santé de Saccharomyces boulardii CNCM I-745.1 Cependant, aucun patient ni investigateur ne savait ce que prenaient les participants. C’est ce qu’on appelle une étude en double aveugle : aucun des deux groupes de patients ni les investigateurs ne savent qui reçoit le traitement. Afin de déterminer dans quelle mesure le traitement a été efficace, les investigateurs ont comparé l’incidence de la diarrhée entre les deux groupes.1

De cette façon, ils ont pu démontrer que seuls 9,5 % des patients qui prenaient S. boulardii ont souffert de diarrhée associée aux antibiotiques, contre 21,8 % des patients sous placebo.1

Qu’ont étudié les études cliniques sur Saccharomyces boulardii CNCM I-745 ?

Les bénéfices pour la santé de S. boulardii CNCM I-745 ont également été démontrés dans des études évaluant diverses affections associées à la diarrhée,4 et son bénéfice supérieur par rapport à d’autres probiotiques.4

S. boulardii CNCM I-745 bénéficie de preuves solides soutenant son utilisation* pour :

* L’utilisation prescrite de Saccharomyces boulardii CNCM I-745 pour différentes affections varie selon le pays. Veuillez vous reporter aux informations locales du produit, ou parlez-en avec votre médecin.

(Code interne : 20.16)

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 bénéficie de données solides qui mènent à des recommandations solides.

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 a également été étudiée dans plus de 100 études cliniques, générant des données solides sur son efficacité pour le traitement, la prévention et la guérison de la diarrhée. Ces preuves solides ont conduit à son inclusion dans les recommandations principales sur la prise en charge de la diarrhée chez l’enfant et l’adulte, y compris dans les directives de l’Organisation Mondiale de Gastroentérologie (World Gastroenterology Organisation, WGO)3, la Société Européenne de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition Pédiatrique (European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition, ESPGHAN)6,7, du groupe de consensus d’experts latino-américains (Latin American expert consensus group, LATAM)8 et des recommandations de la région Asie-Pacifique pour les troubles gastro-intestinaux pédiatriques.9,10

Figure 1 : Solidité des preuves scientifiques utilisées dans la démonstration des bénéfices d’un probiotique. (Code interne : 20.60)
Code interne : 20.08

Références

  • 01 . Joly, F et al. 2017. Saccharomyces boulardii CNCM I-745. Marteau, P and Dore J (Ed.), Gut Microbiota: A full-fledged organ. 2017: 305-326. Paris: John Libbey Eurotext.
  • 02 . Shane A, et al. Guide to designing, conducting, publishing, and communicating results of clinical studies involving probiotic applications in human participants. Gut microbes. 2010 ; 1(4): 243-253.
  • 03 . Guarner et al. Probiotics and prebiotics. World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. February 2017. https://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/probiotics-and-prebiotics/probiotics-and-prebiotics-english. Last accessed 11th December 2019.
En savoir plus Afficher moins
  • 04 . More MI, and Swidsinski, A. Saccharomyces boulardii CNCM I-745 supports regeneration of the intestinal microbiota after diarrheic dysbiosis–a review. Clinical and experimental gastroenterology. 2015; 8: 237.
  • 05 . Czerucka D, and Rampal, P. Diversity of Saccharomyces boulardii CNCM I-745 mechanisms of action against intestinal infections. World journal of gastroenterology. 2019; 25(18): 2188.
  • 06 . Szajewska H et al. Use of probiotics for management of acute gastroenteritis: a position paper by the ESPGHAN Working Group for Probiotics and Prebiotics. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition. 2014; 58(4): 531-9.
    Alimentary pharmacology & therapeutics. 2015; 42(7): 793-801.
  • 07 . Szajewska H, et al. Probiotics for the prevention of antibiotic-associated diarrhea in children. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition. 2016; 62(3): 495-506.
  • 08 . Cruchet S, et al. The use of probiotics in pediatric gastroenterology: a review of the literature and recommendations by Latin-American experts. Pediatric Drugs. 2015; 17(3): 199-216.
  • 09 . Cameron D, et al. Probiotics for gastrointestinal disorders: proposed recommendations for children of the Asia-Pacific region. World journal of gastroenterology. 2017; 23(45): 7952.
  • 10 . Ghoshal UC, et al. The role of the microbiome and the use of probiotics in gastrointestinal disorders in adults in the Asia‐Pacific region‐background and recommendations of a regional consensus meeting. Journal of gastroenterology and Hepatology. 2018; 33(1): 57-69.
Vous êtes
Pays
Choisissez votre langue