Afficher l’article

Diarrhée aiguë et Saccharomyces boulardii CNCM I-745

  • Vidéo
  • 6 min

Qu’est-ce que la diarrhée aiguë ?

La diarrhée aiguë se définit par au moins 3 selles liquides ou molles par jour1,2, et est un problème de santé publique mondial1 selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),

Il y a 1,7 milliard de cas de maladie diarrhéique infantile chaque année.1

En plus des selles liquides, les personnes touchées peuvent également présenter des nausées/vomissements, des crampes d’estomac ou de la fièvre.2 La durée de la diarrhée aiguë peut aller de quelques heures à plusieurs jours.3

(Code interne : 20.14)

Qu’est-ce qui provoque la diarrhée aiguë ?

Les agents infectieux tels que les virus, les bactéries et les parasites font partie des causes fréquentes de diarrhée aiguë.1 Les causes de contamination sont généralement : 1,2

  • La préparation de nourriture dans des conditions non hygiéniques
  • L’eau et/ou les aliments contaminés
  • La transmission de personne à personne

D’autres causes de diarrhée aiguë peuvent être non infectieuses, comme par exemple liées à la prise d’antibiotiques.4

La diarrhée est due à l’effet de ces agents infectieux et non infectieux sur l’intestin et le microbiote intestinal. L’exposition à l’une des causes de diarrhée mentionnées ci-dessus perturbe l’intestin en augmentant l’inflammation, en endommageant les cellules et en augmentant la sécrétion d’eau ou en en réduisant l’absorption.4

Les « mauvaises » bactéries peuvent également faire concurrence aux microbiotes bénéfiques, entrainant une réduction du taux de ces microbes utiles et une diminution de la digestion des aliments, ce qui induit une malabsorption des nutriments et une augmentation de la présence d’eau dans l’intestin.5

L’augmentation de la présence d’eau entraîne une diarrhée.5

Figure 1 : L’écosystème intestinal pendant la diarrhée4,5
(Code interne : 20.60)

Comment prévenir et traiter la diarrhée ?

Voici quelques mesures simples permettant de prévenir la diarrhée :1

  • Lavage des mains au savon
  • Propreté des lieux de préparation des repas
  • Amélioration des conditions d’hygiène
  • Eau potable propre et sûre

Les principaux traitements de la diarrhée aiguë sont les suivants :

  • Traitement par réhydratation orale1
  • Traitement anti-diarrhéique2
  • Supplémentation en zinc2
  • Aliments riches en nutriments2
  • Probiotiques2

La déshydratation est la conséquence potentielle la plus grave de la diarrhée, car chaque épisode de diarrhée s’accompagne d’une perte d’eau et d’électrolytes.1 Par conséquent, le traitement clé est la réhydratation.1 Pendant une diarrhée aiguë, il est nécessaire de prendre un soluté de réhydratation composé de sucre, de sels et d’eau, qui aide l’intestin à réabsorber l’eau et les électrolytes.1

La carence en zinc peut affaiblir le système immunitaire et entraîner une diarrhée plus sévère.2 Les compléments à base de zinc sont recommandés par l’OMS, en particulier pour les enfants2, car ils réduisent la durée de la diarrhée et le volume des selles.1

Les enfants souffrant de malnutrition sont plus susceptibles de souffrir de diarrhée et la diarrhée peut à son tour entraîner une malnutrition.1 L’OMS recommande donc une alimentation riche en nutriments aux personnes suffisamment en bonne santé pendant un épisode de diarrhée.1

D’autres traitements comprennent des antidiarrhéiques non spécifiques et des médicaments antimicrobiens2, mais ils ne s’appliquent pas à tous les cas de diarrhée aiguë.2

Figure 2 : Vue d’ensemble de la prévention et du traitement de la diarrhée1,2,4
(Code interne : 20.60)

Les probiotiques comme traitement de la diarrhée

En raison de leurs mécanismes d’action permettant de traiter les perturbations du microbiote intestinal et de leur activité antimicrobienne démontrée, les probiotiques sont considérés comme une approche complémentaire pour traiter la diarrhée aiguë.6

 

La levure Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est un probiotique qui a démontré par des preuves solides qu’il peut réduire la fréquence et la durée de la diarrhée aiguë.6

Cette levure probiotique agit non seulement contre les agents infectieux, mais elle rétablit également le fonctionnement normal du microbiote intestinal.5,7

Il a été prouvé que la prise de S. boulardii CNCM I-745 pendant la diarrhée aiguë réduisait la durée et la fréquence de la diarrhée chez les enfants3 et réduisait les symptômes de la diarrhée chez l’adulte.8

 

Comment S. boulardii CNCM I-745 stoppe-t-elle la diarrhée aiguë ?

S. boulardii CNCM I-745 peut agir sur les causes de la diarrhée aiguë de plusieurs façons : 4

  • Action anti-toxine : dégrade les toxines ou se lie à elles, ce qui empêche l’augmentation de la présence d’eau dans l’intestin induite par les toxines
  • Activité antimicrobienne  : empêche les bactéries nuisibles de se fixer à la muqueuse intestinale ou d’envahir les cellules intestinales ;
  • Activité anti-inflammatoire  : réduit l’inflammation dans l’intestin ;
  • Modifie l’environnement de l’intestin  : pour favoriser la croissance des micro-organismes intestinaux bénéfiques qui aident à restaurer le fonctionnement normal de l’intestin ;
  • Aide à maintenir la physiologie normale et les défenses immunitaires de l’intestin.

En raison de la solidité des preuves cliniques disponibles

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est efficace contre la diarrhée aiguë.
Elle est recommandée par des directives professionnelles utilisées par les prescripteurs, notamment l’Organisation Mondiale de Gastroentérologie pour les enfants et les adultes6, et les directives de la Société Européenne de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition Pédiatrique pour réduire la durée de la diarrhée chez les enfants.9

 

 

Code interne : 20.27

Références

  • 01 . WHO. Diarrheal disease. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/diarrhoeal-disease. Last accessed 8th November 2019.
  • 02 . Farthing M, et al. World Gastroenterology Organisation Global Guidelines: Acute diarrhea in adults and children. February 2012. https://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/acute-diarrhea/acute-diarrhea-english. Last accessed 17th December 2019
  • 03 . Feizizadeh S, Salehi-Abargouei A, and Akbari V. Efficacy and safety of Saccharomyces boulardii for acute diarrhea. Pediatrics. 2014. 134(1): e176-e191.
En savoir plus Afficher moins
  • 04 . McFarland, LV. Systematic review and meta-analysis of Saccharomyces boulardii in adult patients. World journal of gastroenterology: WJG. 2010; 16(18): 2202.
  • 05 . More MI, and Swidsinski, A. Saccharomyces boulardii CNCM I-745 supports regeneration of the intestinal microbiota after diarrheic dysbiosis–a review. Clinical and experimental gastroenterology. 2015; 8: 237.
  • 06 . Guarner et al. Probiotics and prebiotics. World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. February 2017. https://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/probiotics-and-prebiotics/probiotics-and-prebiotics-english. Last accessed 17th December 2019.
  • 07 . Joly, F et al. 2017. Saccharomyces boulardii CNCM I-745. Marteau, P and Dore J (Ed.), Gut Microbiota: A full-fledged organ. 2017: 305-326. Paris: John Libbey Eurotext.
  • 08 . Höchter, W, Chase D and Hagenhoff G. Saccharomyces boulardii in acute adult diarrhoea. Efficacy and tolerance of treatment. Münch Med Wochenschr. 1990; 132: 188-92.
  • 09 . Guarino A, et al. European Society for Pediatric Gastroenterology, Hepatology, and Nutrition/European Society for Pediatric Infectious Diseases evidence-based guidelines for the management of acute gastroenteritis in children in Europe: update 2014. Journal of pediatric gastroenterology and nutrition. 2014; 59(1): 132-152.
Vous êtes
Pays
Choisissez votre langue