Afficher l’article

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 : prévient, traite et aide à guérir des causes et symptômes de la diarrhée

  • 5 min

Qu’est-ce qui provoque la diarrhée ?

Les selles molles ou liquides, ainsi que la fréquence accrue des mouvements intestinaux, sont un problème répandu aussi bien dans les pays en développement qu’industrialisés.1 La diarrhée survient lorsqu’une quantité trop importante de liquide est envoyée dans l’intestin et ne peut pas être réabsorbée.2

La diarrhée est le plus souvent causée par des infections dues à des virus, des bactéries ou des parasites.1

La principale cause de diarrhée aiguë dans les pays industrialisés et en développement sont les virus, responsables d’un tiers des hospitalisations liées à la diarrhée.3 Leur pic survient généralement en hiver.3

Dans les pays en développement, les infections bactériennes qui atteignent leur pic pendant la saison estivale/l’été sont les causes les plus fréquentes de diarrhée.3 Elles se propagent via des aliments ou de l’eau potable contaminés.3

La diarrhée peut également avoir des causes non infectieuses telles que des affections médicales sous-jacentes ou des médicaments comme les antibiotiques.2

 

Causes

Infectieuses3

  • Bactéries (par ex. Clostridium difficile, Escherichia coli, Shigella, Vibrio Cholerae, Salmonella)
  • Virus (par ex. rotavirus, norovirus)
  • Parasites (par ex. Cryptosporidium parvum, Giardia intestinalis)

Non infectieuses2

  • Affection sous-jacente (par ex. syndrome de l’intestin irritable)
  • Médicaments (par ex. antibiotiques)

Les antibiotiques peuvent provoquer des diarrhées infectieuses et non infectieuses.4 Tout d’abord, ils peuvent causer une diarrhée due à une perturbation de la composition et de la diversité du microbiote intestinal.4 Deuxièmement, en raison du changement au sein du microbiote intestinal, une prolifération de bactéries opportunistes comme C. difficile peut survenir.Elle peut entraîner des infections récurrentes et des épisodes de diarrhée.4

Figure 1 : Les causes de la diarrhée2,3
(Code interne : 20.60)

Combien de temps dure habituellement une diarrhée ?

La diarrhée peut être auto-limitante et se résorber en moins de 14 jours.2 Cependant, dans certains cas, la diarrhée peut durer plus de 14 jours, entraînant une déshydratation et une malnutrition persistante.2

Durée

  • Diarrhée aiguë (< 14 jours)3
  • Diarrhée persistante (> 14 jours)3
  • Diarrhée chronique (> 1 mois)2

Le saviez-vous ?

Les enfants de moins de 5 ans ont 3 épisodes de diarrhée par an en moyenne.3

Saccharomyces boulardii CNCM I-745 peut être une solution pour prévenir, traiter et guérir la diarrhée.

Les causes et les symptômes de la diarrhée peuvent être traités par la levure probiotique unique Saccharomyces boulardii CNCM I-745.5 Cette souche spécifique peut être utilisée en prévention, en traitement et aider à guérir la diarrhée.5

Elle a été découverte par un microbiologiste français qui s’est rendu en Asie du Sud-Est en 1923.5 Il remarqua que les personnes ayant bu une solution à base d’écorce de litchis et de mangoustans ne présentaient pas de diarrhée lors d’une épidémie.6 La levure S. boulardii CNCM I-745 a été identifiée comme étant la raison pour laquelle ces personnes n’avaient pas développé de diarrhée.6 Depuis, il a été démontré que la levure agissait de plusieurs façons sur la diarrhée, notamment :5

  • Elle renforce le système immunitaire pour détruire les bactéries dangereuses
  • Elle prévient l’inflammation qui peut endommager l’intestin
  • Elle arrête les bactéries pathogènes et leurs toxines
  • Elle favorise le fonctionnement normal des cellules intestinales
  • Elle restaure la population normale du microbiote intestinal

Ces effets de S. boulardii CNCM I-745 peuvent réduire la fréquence et la durée de la diarrhée, et prévenir les infections répétées.5

Depuis sa découverte, S. boulardii CNCM I-745 a été étudiée dans plus de 100  études cliniques, ayant abouti à sa recommandation par plusieurs directives internationales (y compris les directives de l’Organisation Mondiale de Gastroentérologie7 et de la Société Européenne de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition Pédiatrique8) pour différents types de diarrhée : 7,8

 

* L’utilisation de Saccharomyces boulardii CNCM I-745 pour différentes diarrhées varie selon le pays. Veuillez-vous reporter aux informations locales du produit, ou parlez-en avec votre médecin.

 

 

Code interne : 20.09

Références

  • 01 . World Health Organisation Fact Sheet: Diarrheal Disease. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/diarrhoeal-disease. Last accessed 16th December 2019.
  • 02 . Guandalini S, and Vaziri H, eds. Diarrhea: diagnostic and therapeutic advances. Springer Science & Business Media, 2010.
  • 03 . Farthing M, et al. Acute diarrhea in adults and children: a global perspective. Journal of clinical gastroenterology. 2013; 47(1): 12-20.
En savoir plus Afficher moins
  • 04 . McFarland LV. Antibiotic-associated diarrhea: epidemiology, trends and treatment. Future Microbiology. 2008; 3(5): 563-578.
  • 05 . More MI, and Swidsinski, A. Saccharomyces boulardii CNCM I-745 supports regeneration of the intestinal microbiota after diarrheic dysbiosis–a review. Clinical and experimental gastroenterology. 2015; 8: 237.
  • 06 . Joly, F et al. 2017. Saccharomyces boulardii CNCM I-745. Marteau, P and Dore J (Ed.), Gut Microbiota: A full-fledged organ. 2017: 305-326. Paris: John Libbey Eurotext. Gut Microbiota Book.
  • 07 . Guarner et al. Probiotics and prebiotics. World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. February 2017. https://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/probiotics-and-prebiotics/probiotics-and-prebiotics-english. Last accessed 16th December 2019.
  • 08 . Szajewska H, et al. Probiotics for the prevention of antibiotic-associated diarrhea in children. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition. 2016; 62(3): 495-506.
Vous êtes
Pays
Choisissez votre langue